Livraison OFFERTE en France Métropolitaine dès 150€ d'achat | Frais de port unique de 20€

Quels vins rosés choisir pour une dégustation à l'aveugle ?

Exercice difficile s’il en est, la dégustation à l’aveugle permet d’éveiller vos sens. Savourer un vin sans en connaître les informations permet de se défaire des a priori et des habitudes, pour retrouver des sensations nouvelles. Une dégustation à l’aveugle de vins rosés doit toutefois répondre à quelques règles pour être intéressante.

 

Réussir une dégustation de vin rosé à l’aveugle : choisir différents cépages

Les cépages des Côtes de Provence rosés sont nombreux, et offrent des vins rosés complètement différents. Aussi est-il intéressant, pour une dégustation à l’aveugle, de faire un choix de différents cépages. On en distingue essentiellement 7, qui donnent des vins rosés variés.

  •   Le Tibouren : ce cépage typique de la Provence donne une robe pâle et des arômes de fruits à chair blanche.
  •   Le Carignan : donnant des arômes de cerise noire, de mûre, ou encore de pruneau, ce cépage est à la fois fruité et épicé.
  •   Le Cinsault : ce cépage provençal donne un rosé pâle, fruité et fin, avec des notes de fruits rouges.
  •   Le Cabernet-Sauvignon : utilisé en assemblage, ce cépage donne des rosés aux arômes floraux et végétaux.
  •   Le Mourvèdre : ce cépage venu d’Espagne donne des vins charpentés aux arômes de fruits noirs.
  •   La Syrah : venu de Grèce, ce cépage donne des rosés fruités et agréables, pleins de finesse.
  •   Le Grenache : ce cépage offre un vin rosé au bouquet de fruits rouges, accompagné de notes épicées.

 

Dans quel ordre servir les vins à l’aveugle ?

Lors d’une dégustation à l’aveugle, le choix de l’ordre de service des vins rosés à toute son importance. Il convient en effet de ne pas saturer le palais dès le début de l’exercice.

Suivre un ordre croissant de puissance et de qualité

Cela peut sembler logique, mais il est bon de le rappeler : il est essentiel de commencer la dégustation à l’aveugle avec les vins rosés Côtes de Provence les plus légers, et d'aller crescendo vers les vins les plus puissants. En effet, les vins charpentés, chargés en tanins, risquent de saturer vos papilles. Vous ne sentirez alors plus les arômes subtils et fruités des vins légers qui suivront.

De la même manière, il convient de laisser les cuvées prestigieuse pour la fin de la dégustation. Tout simplement pour garder le meilleur pour la fin, mais aussi pour ne pas gâcher les saveurs du vin exceptionnel avec un vin plus fade.

Prioriser les vins rosés secs avant les doux

Face à la qualité et la puissance des Côtes de Provence rosés, notons toutefois une petite nuance : un vin doux, quelle que soit sa qualité, est moins tannique qu’un vin sec, et son sucre aura tendance à saturer le palais. Tâchez alors de le proposer en fin de dégustation, ou en tout cas de faire en sorte de ne pas gâcher les autres grands vins avec un rosé trop doux.

 

Vous aimeriez participer à une dégustation à l’aveugle de Côtes de Provence rosés ? Le Château Saint Roux vous invite à découvrir les vins rosés de notre région.